Fil divers de la boîte à savon: troisième édition

Bardon a dit :
Oui, du point de vue des furriners, la possibilité d'opposer son veto/de modifier certains mots dans un projet de loi qui a été adopté par la législature est complètement insensée.

Nous avons pensé que c'était une mauvaise chose que certains juges et LEO/shérifs soient élus, mais ce n'est qu'un autre niveau.

Cliquez pour agrandir...

Quand on n’y pense qu’à un niveau superficiel (qui est le niveau auquel la grande majorité de la population pense aux choses politiques), cela a un certain sens. La plupart des projets de loi qui retiennent l'attention du public (comme les projets de loi de dépenses) sont des collections massives, principalement parties indépendantes, le gouverneur/président peut opposer son veto à l'ensemble, pourquoi ne pas les laisser opposer leur veto à des individus des clauses? Le terme « veto sur un élément de campagne » joue dans cette perception selon laquelle le veto s'appliquerait au niveau d'un article ou d'une clause entière.

Ce n'est qu'en y réfléchissant un peu plus profondément que l'on se rend compte que même à cette granularité, cela peut complètement briser le sens du projet de loi, et bien sûr, le rendre plus granulaire qu'un article ou un article entier le rend encore plus absurde.

Il y a eu récemment une série de podcasts sur Thomas.

IIRC, ses opinions ont commencé à changer lorsqu'il a été embauché et soutenu par les conservateurs et qu'il a rencontré sa femme. Il disait que les hommes noirs ne devraient pas sortir avec des femmes blanches.

Edit @Z1ggy: ouais, je ne vis pas aux États-Unis. Cela explique l'essentiel je pense.
Lt_Storm a dit :
Vraiment? Je veux dire, il n’est pas rare de voir des politiciens conservateurs reprendre diverses personnes comme Posie Parker, vous savez, le transphobe éliminationniste. Ce qui signifie qu’un camp prône un génocide d’un genre qui, historiquement, se trouve rarement limité au premier groupe qu’ils s’attaquent (du type « Ils sont les premiers arrivés »). Dans ce cas, ce genre de mélange se résume essentiellement à des personnes LGBTQ conservatrices qui prônent leur propre génocide, ce qui n'est pas quelque chose que je considérerais exactement comme « bon »...

De plus, ne pas plaider en faveur de mon assassinat est une définition très intéressante de la « corruption ».

Cliquez pour agrandir...
Je ne sais vraiment pas si je devrais faire une blague ici et citer quelque chose comme « le parti démocrate aux États-Unis est à peu près aussi à droite que les conservateurs le sont ici », mais... Je pense que toute réponse que je donnerais serait essentiellement celle-là.

Notre plus grand parti conservateur est à peu près aussi éloigné des goules comme Posie Parker que les démocrates le sont du GOP aux États-Unis. Posie Parker est uniquement considérée comme « conservatrice » parce que le seul choix que vous avez pour voter ou être conservateur est de vous aligner sur le GOP. Dans presque tous les autres pays, ce serait un paria et une personne sans voix. Par exemple, nous avons aussi de vrais cinglés de droite, par ex. Geert Wilders et Thierry Baudet, mais ils sont pratiquement édenté et ne semble en réalité fonctionner que pour donner quelque chose à des personnes politiquement non engagées voter pour.

Mon ami gay conservateur est conservateur dans le sens où il souhaite que les voitures puissent rouler sans limite de vitesse, réduire les impôts sur les les riches et du côté social pour que la stratification de classe redevienne plus significative (par exemple, les médecins ont un statut social plus élevé) encore. Le parti auquel il est affilié accepte pleinement (et ce depuis des lustres) les personnes LGBT et, outre leur des opinions terribles sur l'économie, aucune politique, ni par elle-même ni par l'intermédiaire de leurs coalitions, qui limiterait de quelque manière que ce soit les droits des LGBT personnes.

(bien que pour être absolument clair pour les autres Néerlandais qui lisent: il y a encore des choses assez importantes à faire être accompli, en particulier pour les personnes trans, et le VVD ne sera pas pressé de plaider en faveur de ceux. Comme pour le mariage homosexuel et l'avortement auparavant, nous avons commencé par avoir une longueur d'avance en matière de tolérance, mais nous stagnons ensuite souvent parce que le problème devient invisible et est considéré comme « réglé ». Il y a par ex. encore des histoires vraiment épouvantables de conseils et de soins de santé trans, par ex. un contrôle d'accès inutilement strict ainsi qu'un sous-financement massif)

démultiplexeur a dit :

Je ne sais vraiment pas si je devrais faire une blague ici et citer quelque chose comme « le parti démocrate aux États-Unis est à peu près aussi à droite que les conservateurs le sont ici », mais... Je pense que toute réponse que je donnerais serait essentiellement celle-là.

Cliquez pour agrandir...

Je ne sais pas pourquoi vous pensez que je parle spécifiquement des États-Unis lorsque je fais référence à un Britannique comme Posie Parker. L’analyse politique de Posie Parker s’opère dans un contexte britannique. Soyons clairs: la montée du fascisme à droite est quelque chose qui se produit dans tous les pays occidentaux du monde. Bon sang, le parti fasciste finlandais a récemment remporté une victoire électorale significative.
démultiplexeur a dit :

Notre plus grand parti conservateur est à peu près aussi éloigné des goules comme Posie Parker que les démocrates le sont du GOP aux États-Unis. Posie Parker est uniquement considérée comme « conservatrice » parce que le seul choix que vous avez pour voter ou être conservateur est de vous aligner sur le GOP. Dans presque tous les autres pays, ce serait un paria et une personne sans voix. Par exemple, nous avons aussi de vrais cinglés de droite, par ex. Geert Wilders et Thierry Baudet, mais ils sont pratiquement édenté et ne semble en réalité fonctionner que pour donner quelque chose à des personnes politiquement non engagées voter pour.

Cliquez pour agrandir...

Non, Posie Parker est considérée comme conservatrice parce qu'elle se concentre sur les normes et que son bon sens est juste. Son type de conservatisme devenu fasciste n’est pas quelque chose qui résulte d’une perspective américaine. Au lieu de cela, c'est le résultat de sa conviction que la majorité est d'accord avec ses opinions transphobes tout en essayant d'expliquer pourquoi la société semble faire progresser les droits des trans. Plutôt que d’accepter que la majorité soit réellement d’accord avec les changements de société avec lesquels elle n’est pas d’accord, elle conclut qu’elle doit se laisser intimider par une sombre conspiration dirigée par les « élites mondialistes ».

Je la mentionne parce que 1) elle est mise en avant par les médias anglophones non de droite et 2) à cause de la façon dont l'environnement médiatique conservateur a tendance à laver diverses causes néonazies, par exemple en citant leurs conclusions sans mentionner que les « élites mondialistes » sont un sifflet pour les néo-nazis. Les Juifs. Il s'agit d'un vaste écosystème dans lequel les opinions fascistes sont présentées comme étant différentes de ce qu'elles sont: la transphobie est c'est tout à fait normal parce que le bon sens indique que les hommes sont des hommes et que les femmes sont des femmes et cela n'a rien à voir avec fascisme.

En conséquence, des conservateurs parfaitement « normaux » qui ne sont généralement pas eux-mêmes transphobes (ou quoi que ce soit) finissent par cracher des conneries transphobes et ne parviennent pas à résister aux politiciens et aux politiques fascistes. Vous savez, parce que l'idée que JKR aime Posie Parker ne peut pas vraiment signifier grand-chose.

Il est également important de noter que lorsqu'un parti politique occupe la troisième place au Parlement, ce parti n'est, presque par définition, pas pratiquement édenté. Au lieu de cela, ils risquent de devenir décisifs sur des questions importantes. Il s’agit d’une position puissante, en fait, c’est la position que les nazis ont exploitée pour prendre le contrôle de la République de Weimar par les fascistes. Les Pays-Bas réussissent peut-être relativement bien à résister au fascisme actuellement, mais, franchement, lorsque la droite les fous sont dans une position où ils sont raisonnablement susceptibles de servir de bris d'égalité, eh bien, personne ne devrait l'être confortable. Mais lorsque les conservateurs réalisent qu’il s’agit d’un problème, il est généralement beaucoup trop tard.

Ok, pour ma défense, il est minuit passé ici et je suis en train de taper à moitié ces messages entre deux tentatives pour qu'un bébé arrête de pleurer. :) mais ça n'a aucun sens de mettre Posie Parker dans un contenu US, j'ai fait une gaffe. Deuxième défense: je viens de regarder la vidéo Some More News sur le sujet, et... ils sont américains? je ne sais pas.

Mais sur un point plus large: tant au Royaume-Uni qu’aux États-Unis, le conservatisme social est réellement consolidé au sein du principal parti de droite grâce au vote au SMU. Aux Pays-Bas, il y a bien sûr aussi des fascistes et il y a certainement plus de cinglés ces jours-ci, mais les politiques sociales sont assez segmentées. Le système électoral fait une énorme différence, non seulement en termes de représentation mais aussi en termes d’attitudes sociales en général. Ces choses se nourrissent les unes des autres.

démultiplexeur a dit :
Ok, pour ma défense, il est minuit passé ici et je suis en train de taper à moitié ces messages entre deux tentatives pour qu'un bébé arrête de pleurer. :) mais ça n'a aucun sens de mettre Posie Parker dans un contenu US, j'ai fait une gaffe. Deuxième défense: je viens de regarder la vidéo Some More News sur le sujet, et... ils sont américains? je ne sais pas.
Cliquez pour agrandir...

Sauf, bien sûr, comment elle est venue aux États-Unis, a rencontré des agents politiques du GOP et a organisé un rassemblement auquel ont participé des néo-nazis (comme elle le fait). La réalité est que, même si les contextes ne sont pas les mêmes, il existe une traduction directe entre les contextes politiques de presque tous les pays occidentaux et la montée récente du fascisme est un aspect assez universel de cette vision commune. schème.
démultiplexeur a dit :

Mais sur un point plus large: tant au Royaume-Uni qu’aux États-Unis, le conservatisme social est réellement consolidé au sein du principal parti de droite grâce au vote au SMU. Aux Pays-Bas, il y a bien sûr aussi des fascistes et il y a certainement plus de cinglés ces jours-ci, mais les politiques sociales sont assez segmentées. Le système électoral fait une énorme différence, non seulement en termes de représentation mais aussi en termes d’attitudes sociales en général. Ces choses se nourrissent les unes des autres.

Cliquez pour agrandir...

Je ne suis pas entièrement en désaccord avec cela, mais je ne pense pas non plus que cela résout le problème. Après tout, la République de Weimar n’a pas non plus connu le même type de consolidation à la suite du vote au SMU, et pourtant ce morceau d’histoire montre sa vulnérabilité. La réalité est que, pour diverses raisons*, il y a tendance à se chevaucher entre divers types de conservatisme et de fascisme, et cela implique que les partis conservateurs occidentaux sont vulnérables à l’idéologie fasciste qui a des conséquences tragiques lorsque les minorités ne le sont pas. y est sensible.

* Diverses raisons telles que :
1) La préférence des riches obscènes de rester obscènement riches qui, par conséquent, considèrent le fascisme comme une issue préférable à un alternative qui les obligerait à payer des impôts beaucoup plus élevés, destinés à empêcher des niveaux obscènes de richesse et de inégalité.
2) Les diverses rimes entre les histoires conservatrices sur le changement risqué et les histoires fascistes sur les âges d’or historiques trahis.
3) Le besoin des gens d’expliquer les diverses inégalités sociales face au racisme daltonien ne constitue pas un véritable paradigme du fonctionnement du monde.
4) Le besoin des gens d'expliquer pourquoi les politiques de la soi-disant majorité silencieuse qui est censée être d'accord avec eux ne sont pas inscrites dans la loi. (Cela se rapporte directement au n°3 avec « l'action positive est du racisme** mais ils prétendent être des lignes de pensée antiracistes »).

C’est-à-dire: en bref, les conservateurs jouent aux fascistes en mode dur.

** Non ce n'est pas.

Non, le centrisme démocrate n’est que le nouveau conservatisme dominant. Comme tout mouvement conservateur, il se proclame le seul point de vue correct et se justifie comme un gardien contre les extrémistes destructeurs des deux bords.

Il est également insensible à l’introspection, abhorre la critique, tente de détourner les critiques par le biais de l’alarmisme et de l’alarmisme, et est intrinsèquement défensif dans ses objectifs politiques.

Comme tout bon mouvement politique conservateur, jusqu’à ce qu’il soit rendu hors de propos par des facteurs inévitables. et les problèmes que sa boîte à outils existante ne peut pas résoudre et son enracinement dans un statu quo défunt signifie qu'il ne peut pas s'adapter à.

Je veux que les vieilles choses, la sécurité sociale, l’assurance-maladie, ce qui reste du droit de vote, l’ACA et un certain nombre d’autres institutions restent, qui sont toutes des cibles de démantèlement par la droite radicale. Nous savons quel parti les gardera et lequel les déchirera. Je pense que tous ces programmes peuvent être améliorés, par exemple savoir qu'un payeur unique serait une grande amélioration par rapport à ACA, mais les détails et la fabrication des saucisses nécessaires à la refonte d'une tranche importante de l'économie doivent être réglés soigneusement. Il faut se prémunir contre les stupides carvages capitalistes comme la privatisation des SS, et je compte sur les démocrates pour qu’ils le fassent pour nous. Donc, je suis d'accord avec Graham dans sa terminologie, les choses ont changé au cours des 30 dernières années, cela se produit par cycles, le conservateur d'aujourd'hui est le radical de demain, regardez le GOP.

Cela semble étrange d'essayer de faire valoir qu'ils sont conservateurs dans la politique américaine simplement parce qu'ils essaient de maintenir leurs victoires et leurs améliorations progressives... Alors qu’un parti siège à leur droite et qu’aucun ne siège à gauche, cela compte. Comme d’autres l’ont dit, les démocrates sont pour la plupart un parti centriste… mais cela n'en fait pas des conservateurs... Du moins pas au sens du dictionnaire Oxford pour la politique.

Lt_Storm a dit :

Je ne suis pas entièrement en désaccord avec cela, mais je ne pense pas non plus que cela résout le problème. Après tout, la République de Weimar n’a pas non plus connu le même type de consolidation à la suite du vote au SMU, et pourtant ce morceau d’histoire montre sa vulnérabilité. La réalité est que, pour diverses raisons*, il y a tendance à se chevaucher entre divers types de conservatisme et de fascisme, et cela implique que les partis conservateurs occidentaux sont vulnérables à l’idéologie fasciste qui a des conséquences tragiques lorsque les minorités ne le sont pas. y est sensible.

Cliquez pour agrandir...

Si vous souhaitez tirer les leçons de la République de Weimar et les appliquer à la politique moderne, les trois plus importantes à mon avis sont :

0) Tenter d’entraver les extrémistes en faisant appel à la responsabilité du gouvernement ne fonctionne pas. Franz von Papen et Kurt von Schleicher, ces putains d'idiots, soutenaient qu'Hitler devienne Reichskanzler parce qu'il pensait que soit les fardeaux de gouvernement ou une mise en scène très publique le rendrait contrôlable, von Schleifer assumant de facto le leadership en tant que « pouvoir derrière le trône".

Si vous pensez que le GOP est coopté par des (proto)fascistes, alors espérer que le fait de devoir réellement gouverner briserait le pouvoir des extrémistes est tout à fait erroné.

1) L’un des facteurs qui ont rendu possible la montée du nazisme était que les blocages électoraux et parlementaires rendaient de plus en plus impossible l’adoption de lois, obligeant le gouvernement à s’appuyer sur de plus en plus sur les pouvoirs (par le biais du pouvoir de décret d'urgence exercé par le Reichspraesident von Paul von Hindenburg) du pouvoir exécutif pour assumer des tâches qui auraient dû être exercées par Parlement,

Cela donne aux extrémistes qui s’opposent à la démocratie et au républicanisme l’occasion de pointer du doigt les choses et d’argumenter « voyez, regardez ça ». Il ça ne marche pas. " - et ayez objectivement raison. Le Parlement (ou le Congrès, si vous préférez) ne fait pas son travail lorsqu'il est pris dans une impasse partisane.

Il est absolument crucial d’empêcher cela, et si cela ne peut être évité, alors de forcer vote après vote et de rendre publique la connerie de ce que la majorité a été empêchée d’adopter.

Les conneries du genre "petit, nous n'avons pas les voix pour contourner l'obstruction systématique, ne le soumettons pas au vote" doivent cesser.

Faire. Eux. Lire. Le. Téléphone. Livre.
Faire. Eux. Vote. Contre. Des choses.

Forcez-les à agir au lieu de les laisser bloquer passivement les choses sans avoir à voter contre.

2) Vous devez croire aux possibilités du gouvernement et des électeurs. Aussi imparfaites que soient les choses, vous devez avoir la conviction ardente que les choses ne sont pas désespérées, que les choses peuvent être meilleures.

Vous devez également frapper (verbalement) les gens qui proclament dogmatiquement que « le gouvernement est le problème »; Le problème est que le gouvernement a mal fait ou qu’il est rendu incapable d’adopter des lois.

Si vous avez des problèmes de plomberie et que vous appelez un plombier et qu'il vous dit "vous voyez, le problème c'est que vous tu n'as pas du tout de plomberie", tu ne dis pas "oh, ouais, tu as tout à fait raison et on devrait retourner chier dedans dépendances". Non, vous chassez cet idiot de votre maison et faites entrer quelqu'un qui sait de quoi il parle; pourtant, curieusement, si vous êtes un politicien, vous êtes pris au sérieux en affirmant exactement la même chose.

Regardez tous les noms du point 0), tous les von Papens, von Schleichers,...; remarquez quelque chose? Ils étaient tous des (anciens) nobles! Ils ne croyaient ni à la République de Weimar, ni à la démocratie, ni au républicanisme; ils voulaient que ce putain de Kaiser revienne. Est-ce une surprise qu’ils ne se soient pas battus pour la République ?

Elle a été condamnée par la combinaison des trois facteurs ci-dessus; tout le reste n’est que menu fretin contributif.

J'ai toujours détesté cette étiquette de « conservateur ». Cela a du sens et n'en a aucun, si vous pensez à la racine du mot « conserver ». Pas vraiment fan des étiquettes en général car cela donne aux gens une façon paresseuse d'être dans une boîte sans réfléchir, mais peu importe.

Socialement, ils devraient être appelés « Reverters ». Ils ne veulent pas garder les choses telles qu'elles sont, ils veulent remonter à 1910 ou à l'époque où les Noirs et les femmes ne pouvaient pas voter et où les homosexuels étaient en grande partie invisible. La prohibition serait probablement également considérée comme une bonne chose, à en juger par le soutien à la guerre contre la drogue (tm).

Sur le plan environnemental, il faudrait les appeler des « Spoliateurs ». Je ne dis pas que les Démocrates sont un véritable Parti Vert – et que le vrai Parti Vert devrait simplement se présenter et être des branleurs de connards et en finir avec cela – mais le GOP est résolument engagé dans la destruction de l'environnement et que notre place dans celui-ci soit damnée - je veux dire, qui veut un jour abandonner la climatisation de toute façon? C'est là que joue Fox News !

Argent? ça rentre. Gardez ou conservez tout ce qui m'appartient et ne le laissez pas aller aux immigrants paresseux et aux clochards de l'aide sociale, alias la « Société ».

Le mot géopolitique que vous recherchez est « réactionnaire ».

Ray Epps poursuivant Fox News et Tucker Carlson pour avoir répandu des conneries à son sujet me fait penser au scorpion et à la grenouille.

En tout cas, ce n'est pas ce dont j'ai jamais entendu parler. Mais les législatures peuvent toujours se réunir et passer outre les veto du gouverneur si cela est si important pour elles.

J'ai jeté un œil à quelques citations de tenues de cueillette d'agrumes aujourd'hui. Aïe me vient à l'esprit. Le moins cher est de l'ordre de 120 % de plus que la facture de l'année dernière. Mais Ron a fait la une des journaux et il s'est fait foutre pour nous tous, je suppose. Non pas que lui (ou le législateur) s'en soucie, mais ce n'est qu'un coup de plus porté à ce qui reste de l'industrie des agrumes de l'État.

Cela ne veut rien dire si les résidents ne font pas le travail.

Dernier article de blog

PSA: Gandi.net racheté, suppression des emails inclus, augmentation des prix :(
September 26, 2023

Cela vaut donc pour presque tous les services cloud. Mais pour être réaliste, la chute de cette entreprise s'est produite en 2019. Quand vous enten...

PSA: Gandi.net racheté, suppression des emails inclus, augmentation des prix :(
September 26, 2023

Cela vaut donc pour presque tous les services cloud. Mais pour être réaliste, la chute de cette entreprise s'est produite en 2019. Quand vous enten...

PSA: Gandi.net racheté, suppression des emails inclus, augmentation des prix :(
September 26, 2023

Cela vaut donc pour presque tous les services cloud. Mais pour être réaliste, la chute de cette entreprise s'est produite en 2019. Quand vous enten...